Elles portent des grandes tailles et font du shopping

women shopping in a clothing store

Il n’a rien de particulier ce court reportage. C’est juste qu’il est tristement banal. Ce qu’elles disent, nous l’avons toutes dit, aujourd’hui, hier, il y a 5 ou 10 ans. Et c’est ce statu quo qui est usant.

Ce qui m’interpelle le plus finalement c’est : mais pourquoi restent-elles calmes ? Elles décrivent une réalité injuste mais, voilà, c’est la vie aujourd’hui. Mais on devrait hurler non ? C’est une discrimination après tout.

Non, on reste calmes et on se dit que oh mais quand même, les choses évoluent. Oui, oui, elles évoluent oui mais si lentement. Les boutiques physiques restent majoritairement des lieux de discrimination. J’en reparlerai plus tard mais se rend t-on bien compte que dans la plupart des centres commerciaux, qui comportent pourtant en moyenne quoi, 30 boutiques et je ne sais combien de mètres carrés, il n’y a rien pour les grandes tailles. Je répète R.I.E.N

Ce qui me fend le cœur moi c’est de voir une jeune fille grosse au milieu d’un groupe de copines en plein shopping. Je sais qu’elle ne fait que suivre les autres dans les boutiques, qu’elle ne participe pas aux essayages, qu’elle garde le sourire mais qu’au fond d’elle, elle ressent bien trop fort la morsure de l’exclusion.

Un avis sur « Elles portent des grandes tailles et font du shopping »

  1. Complètement en phase, c’est révoltant ! Cela fait bien longtemps que mon plaisir de faire du shopping s’est tourné vers les boutiques en lignes …

Laisser un commentaire

%d